Beyond the blue horizon / Peg Carrothers

Musique audio

Carrothers, Peg

Edité par L'autre distribution - 2019

Ce nouveau disque, Beyond The Blue Horizon , enregistré à Minneapolis en compagnie toujours de la même équipe de musiciens (Bill Carrothers au piano, Dean Magraw à la guitare et Billy Peterson à la contrebasse), en est, une fois encore, la magistrale illustration. Puisant comme à l accoutumée dans le vaste répertoire de son patrimoine, de sa mémoire et de ses goûts, Peg Carrothers y concocte avec une folle liberté un programme extraordinairement cohérent sous ses allures disparates réunissant une poignée de standards de jazz des années 30 et 40 ( Sweet and Lovely , Dream , Moonglow ...) ; quelques pépites issues du Great American Songbook ( Beyond The Blue Horizon ou encore Happy Days are here again , mélodie tirée d une comédie musicale de la fin des années 20 devenue en 1932 la chanson fétiche de la campagne présidentielle de Roosevelt ...) ; deux ballades pop magistralement réinventées ( I ll stand by you de Chrissie Hynde ; Right when it belongs de Trent Reznor, leader du groupe Nine Inch Nails !) et une magnifique chanson originale composée par Bill Carrothers autour d un texte du poète russe Konstantin Simonov ( Wait For Me ). - - Comme constamment mise à distance par la grâce spectrale et onirique d arrangements minimalistes d une grande sophistication, la voix diaphane, éthérée, détachée de Peg Carrothers s insinue dans les méandres et replis de ces thèmes faussement simples pour en offrir des interprétations troublantes, ouatées, pleines de langueurs et de lenteurs hallucinées, ouvrant sans ostentation ni effets grandiloquents quelques perspectives fugaces sur l envers du décor du rêve américain, à la manière oblique des films de David Lynch - - C est toute la magie du chant brut et sophistiqué de Peg Carrothers que d agir face à ce monde de fous avec lequel faire et composer, à la fois comme une mise à nu et une conjuration... Stéphane Ollivier - - - - - Unique. Intemporelle. Incomparable. Totalement inassimilable à quelque mouvement esthétique relevant spécifiquement de notre pseudo-modernité globalisée totalement actuelle de ne jamais chercher à se conformer. Comme si finalement, profondément ancrée dans son Amérique intérieure, vaste territoire tout à la fois géographique, idiomatique, culturel et imaginaire, Peg, depuis son plus jeune âge à l église ou dans les réunions de famille, ne savait faire autrement que chanter ce qu elle vit, comme elle vit, là où elle vit, pour elle-même et les siens inscrivant sa voix au présent dans le prolongement naturel de toutes celles qui avant elle auront emprunté et traversé les mêmes chansons, et tirant sa profonde originalité d une sorte d effacement égotique dans ce grand choeur/corps collectif... Car c est là sans doute son paradoxe le plus riche et fécond rien d autarcique, d étroitement communautaire ou d ostensiblement passéiste ne vient jamais limiter la portée universelle de cette musique domestique , traversée à sa manière par le temps qui passe et le brouhaha du monde...

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs